Survol économique de la semaine du 30 novembre au 4 décembre

Publié le

NOTE: Vous trouverez également ici un texte que nous avons écrit pour le magazine L’Actualité concernant les indices boursiers qui franchissent des niveaux soulignés à grand bruit par les médias.

Survol économique

AU CANADA

• L’économie canadienne a connu un rebond au troisième trimestre de 2020, ce qui lui permet de compenser une partie de la décroissance record du deuxième trimestre. Elle demeure environ 5% en-deçà de son niveau pré-pandémie.
• Le Canada a maintenant enregistré plus de 400 000 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Il avait fallu près de 10 mois pour atteindre les 300,000 premiers cas et seulement 18 jours pour ajouter les 100 000 dernières infections, marquant la période de croissance du virus la plus rapide depuis le début de la pandémie.
• Comme partout dans le monde, on craint au Canada un ralentissement, voire une contraction de l’économie sur les dernières semaines de l’année avec la forte recrudescence du coronavirus et les mesures sanitaires qui s’imposeront.
• Les chiffres disponibles semblent montrer que les heures travaillées ont augmenté davantage que la production elle-même, indiquant une baisse de la productivité en des temps économiques d’adaptation de toutes parts.
• La mise à jour économique fédérale déposée par la ministre des Finances a prévu un déficit annuel de plus de 380 milliards CAD. Certains scénarios portent ce déficit à 400 milliards, s’agissant évidemment d’un déficit record quel que soit le scénario. Les déficits des années à venir seront moindres mais demeureront en territoire exceptionnel de par leur ampleur.
• La valeur des permis de bâtir au pays a reculé plus fortement que les économistes ne le prévoyaient, avec un recul de près de 15% pour le mois de novembre.
• Après s’être approché des 14% au mois de mai, le taux de chômage au Canada s’est rétabli à 8,5% au mois de novembre, lui qui se situait à 5,5% en début d’année.
• L’indice TSX affiche maintenant près de 3% de rendement depuis le début de l’année, toujours en retard d’un peu moins de 5% sur les rendements obligataires.
• L’indice Québec 120 a poursuivi sa progression avec un rendement de plus de 6% depuis le 1er janvier.

AUX ÉTATS-UNIS

• Malgré les bonnes nouvelles reliées aux vaccins en production, la reprise économique américaine pourrait fléchir après que plusieurs États ou villes aient décrété de nouvelles mesures sanitaires contraignantes dans le but de combattre la COVID-19. Les États-Unis ont recensé plus d’un million de nouveaux cas dans la seule dernière semaine.
• Un certain rééquilibrage s’est effectué sur les marchés boursiers en novembre alors que les actions de petite capitalisation ont rattrapé une partie de leur retard sur les entreprises de plus grande capitalisation. Les Small Caps ont connu un des meilleurs mois de leur histoire.
• Les données du Livre Beige laissent croire à un ralentissement de l’économie dans plusieurs districts du pays.
• Environ 13 millions d’Américains perdront leurs prestations de chômage à la fin du mois, à moins que le Congrès n’arrive à s’entendre sur de nouvelles mesures de soutien à l’économie.
• Toujours sur le plan du marché du travail, la création d’emploi a fortement ralenti en novembre et le rattrapage reste à faire. Environ 10 des 22 millions d’emplois perdus au plus fort de la crise n’ont toujours pas été récupérés.
• Le taux de chômage de 6,7% est une amélioration marquée par rapport à près de 15% en avril, mais demeure près du double du 3,5% recensé en début d’année.
• L’entreprise ExxonMobil, plus grande capitalisation boursière mondiale il n’y a pas si longtemps, a dû radier 20 milliards USD d’actifs dans le secteur du gaz naturel. Elle n’a toujours pas connu la profitabilité cette année. Elle a d’ailleurs été exclue de l’indice Dow Jones cet été. Comme les temps changent.
• Parlant de temps qui changent, le musicien Bob Dylan (The Times They Are A-Changin’) a vendu l’entièreté de son catalogue de 600 chansons à Universal Music. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais est estimé à environ 300 millions USD.
• Le dollar USD a atteint son plus bas niveau de l’année par rapport au dollar CAD en fermant la semaine à un peu moins de 1,28 dollar CAD, tout de même assez près de son niveau du début de l’année à 1,30 dollar CAD. Le dollar USD avait atteint un sommet de plus de 1,45 CAD en mars au début de la crise sanitaire.

À L’INTERNATIONAL

• Le Royaume-Uni est devenu le premier pays au monde à autoriser un vaccin contre la COVID-19.
• L’indice MSCI World a connu le meilleur mois de son histoire avec un rendement de 13%. Le reste du monde rattrape du terrain sur le marché américain qui avait bondi davantage que les autres après les creux de mars.
• Dans la plus grande transaction de l’année, S&P acquiert le fournisseur de données globales IHS Markit pour 44 milliards USD en actions. La résultante sera un géant de l’information financière et économique.
• Le bitcoin a poursuivi sa lancée en franchissant la barre des 24,000 dollars CAD. Il demeure toutefois un actif hautement spéculatif qui est loin de faire l’unanimité parmi les grands investisseurs.
• Le prix du baril de pétrole a été soutenu par un programme de production révisé de l’OPEP, qui permettra de mieux absorber l’excédent de l’offre sur la demande. La production de janvier ne sera augmentée que du quart de la quantité initialement prévue.

Aperçu des marchés et des performances depuis le début de l’année
(En devises locales et à la fin de la semaine du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre)

CANADA

Obligations canadiennes
• Marché monétaire T-Bill : +1,31%
• Univers obligataire : +7,30%
• Sous-secteur gouvernemental (fédéral et provinces) : +7,24%
• Sous-secteur gouvernemental de long terme (fédéral et provinces): +9,14%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +7,57%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +5,64%
Actions canadiennes
• Indice IQ 120 (Québec) : +6,33%
• Indice TSX : +2,68%
• Indice TSX Equal Weight : +9,42%
• Sous-secteur TSX Énergie : -36,39%
• Sous-secteur TSX Financières : -2,16%
• Sous-secteur TSX Technologies : +50,54%

ÉTATS-UNIS

Obligations américaines
• Marché monétaire T-Bill : +0,94%
• Univers obligataire : +6,84%
• Sous-secteur gouvernemental : +7,38%
• Sous-secteur gouvernemental de long terme : +15,73%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +8,84%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +5,96%
Actions américaines
• Indice S&P 500 : +14,50%
• Indice S&P 500 Equal Weight : +9,81%
• Sous-secteur S&P 500 Énergie : -33,63%
• Sous-secteur S&P 500 Financières : -6,13%
• Sous-secteur S&P 500 Technologies : +37,41%
• Indice Dow Jones : +5,89%
• Indice NYSE : +3,62%
• Indice Russell 3000 : +16,48%
• Indice Russell 2000 : +13,42%
• Indice Russell 1000 : +16,70%
• Indice Nasdaq : +38,91%

MONDIAL

Obligations mondiales
• Univers obligataire : +8,08%
• Sous-secteur gouvernemental : +8,26%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +9,19%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +5,65%
Actions mondiales
• Indice MSCI World (pays avancés) : +11,92%
• Indice MSCI World ESG (pays avancés, avec critères ESG) : +11,21%
• Indice MSCI ACWI (tous pays) : +12,00%
• Indice MSCI ACWI ex-USA (tous pays, excluant les États-Unis) : +5,70%
• Indice MSCI Marchés émergents : +12,24%
• Indice CSI 300 (Chine) : +23,66%
• Indice Nikkei 225 (Japon) : +13,08%
• Indice Stoxx 50 (Europe) : -5,50%
• Indice DAX 30 (Allemagne) : +0,38%
• Indice FTSE 100 (UK) : -13,16%
• Indice CAC 40 (France) : -6,17%
• Indice IBEX 35 (Espagne) : -12,84%

AUTRES INDICATEURS

• Dollar US @ 1,278 CAD (Dollar CAD @ 0,782 USD) : -1,59%
• Euro @ 1,549 CAD (Dollar CAD @ 0,645 EUR) : +6,37%
• Yuan @ 0,196 CAD (Dollar CAD @ 5,099 CNY) : +5,20%
• Bloomberg des matières premières mondiales : -7,79%
• Once d’or @ 1839 USD : +21,20%
• Indice de volatilité VIX : 20,79 (niveau pré-pandémie entre 12 et 15)

Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Bonne semaine!

Votre équipe