Survol économique de la semaine du 19 au 23 octobre

Publié le

Survol économique

AU CANADA

• Un sondage de la Banque du Canada auprès des dirigeants d’entreprises montre une confiance à la hausse mais qui se situe toujours à un niveau historiquement bas. La deuxième vague ayant débuté après ce sondage, cela n’augure rien de positif. Le redressement se dessine long et inégal entre les secteurs économiques.
• Les ventes au détail ont crû en août au pays mais d’une fraction de ce qui était attendu (0,4% vs 1,1%), indiquant un potentiel ralentissement de la reprise.
• Le ministre québécois des Finances, Éric Girard, vise un retour à l’équilibre budgétaire en 2025-2026. Il prévoit par ailleurs que 2021 sera difficile. Le déficit de l’année en cours atteindra au moins 15 milliards CAD au Québec, du jamais vu. Une mise à jour économique (sorte de mini-Budget) sera dévoilée le 12 novembre prochain.
• Les obligations canadiennes conservent leur avance de 12% sur les actions en cette période d’incertitude prolongée.

AUX ÉTATS-UNIS

• Le mélange « évolution du coronavirus vs reprise économique hésitante vs marché du travail fragile vs soutien gouvernemental paralysé » continue de créer des marchés financiers des plus imprévisibles aux États-Unis (et par extension, dans le monde).
• Les marchés boursier ont généralement reculé, avec un retour en zone négative pour le Dow Jones depuis le début de l’année.
• Dans la chronique mondaine des coquineries bancaires, Goldman Sachs a dû verser une pénalité de 2 milliards USD au gouvernement américain pour son rôle dans un scandale financier en Asie. En tout et partout, Goldman versera environ 5 milliards USD en pénalités à diverses entités réglementaires mais, vous l’aurez deviné, évitera ainsi une poursuite au criminel. C’est de coutume pour les banques. Au risque de nous répéter, n’essayez pas cela à la maison.
• La compagnie Revlon de Ron Perelman, jadis l’homme le plus riche des États-Unis, a offert un peu moins de 33 cents par dollar de dette à ses créanciers. Ces derniers avaient jusqu’à la semaine dernière pour accepter l’offre ou risquer de ne rien obtenir du tout. La célèbre liste Forbes positionne maintenant Ron Perelman au 211e rang des milliardaires mondiaux avec une fortune qui a littéralement fondu mais qui demeure estimée à 6,9 milliards USD. Rien pour s’inquiéter de ses paiements d’épicerie. À moins qu’il ne mange vraiment beaucoup.
• Indication que les marchés pandémiques de consommation ne sont ni la norme, ni permanents, Netflix a vu le nombre de ses nouveaux abonnés diminuer à 2,2 millions au troisième trimestre. En comparaison, c’était près de 26 millions aux deux premiers trimestres, ce qui avait fait exploser sa valeur boursière. Avez-vous dit bulle?

À L’INTERNATIONAL

• Triste record alors que près de 500,000 nouveaux cas de coronavirus ont été identifiés en une seule journée. De nombreux gouvernements considèrent renforcer les mesures sanitaires malgré les impacts économiques douloureux.
• Les représentants d’autorités monétaires (banques centrales) internationales incluant le Royaume-Uni, la zone euro et le Japon ont prévenu que les effets négatifs du coronavirus sur l’économie étaient loin d’être terminés. Les nouvelles mesures et contraintes mises en place pour stopper la deuxième vague ont par surcroit augmenté la probabilité d’une récession durable pour certaines région dont le Japon.
• À l’exception des écoles et des garderies, l’Irlande a procédé à un reconfinement pratiquement complet de son économie devant la résurgence du virus sur l’Île dans le but, dit-on, de « sauver Noël ».
• Les premiers essais cliniques substantiels sur des humains seront réalisés au Royaume-Uni, au cours desquels des volontaires se feront directement injecter le coronavirus.
• Le PAM (programme alimentaire mondial de l’ONU), récipiendaire du Prix Nobel de la Paix cette année, a exhorté les fortunes milliardaires de la planète à plus de générosité afin de contrer les problèmes de la faim causés par la pandémie. Les craintes du PAM sont, dans ses mots, au-delà de ce qu’on peut imaginer.

À L’INTERSIDÉRAL (section occasionnelle, lorsqu’on a des nouvelles des autres planètes)

• Pour faire suite aux nouvelles de la semaine dernière, la course à l’espace se poursuit avec Microsoft qui a lancé un projet d’infonuagique (Cloud Computing) qui connectera des centres de données avec des satellites pour éviter d’avoir à construire des infrastructures terrestres. L’entreprise SpaceX d’Elon Musk (Tesla) collabore au projet. Amazon offre déjà un service similaire. Il ne manque que la musique de Hans Zimmer et nous sommes dans un film de science-fiction.

Aperçu des marchés et des performances depuis le début de l’année
(En devises locales et à la fin des semaines du lundi 19 au vendredi 23 octobre)

CANADA

Obligations canadiennes
• Marché monétaire T-Bill : +1,31%
• Univers obligataire : +7,52%
• Sous-secteur gouvernemental (fédéral et provinces) : +7,90%
• Sous-secteur gouvernemental de long terme (fédéral et provinces): +10,40%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +6,56%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +3,20%
Actions canadiennes
• Indice TSX : -4,45%
• Indice TSX Equal Weight : -1,39%
• Sous-secteur TSX Énergie : -53,10%
• Sous-secteur TSX Financières : -13,89%
• Sous-secteur TSX Technologies : +39,12%

ÉTATS-UNIS

Obligations américaines
• Marché monétaire T-Bill : +0,92%
• Univers obligataire : +6,36%
• Sous-secteur gouvernemental : +7,83%
• Sous-secteur gouvernemental de long terme : +17,39%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +6,69%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +2,21%
Actions américaines
• Indice S&P500 : +7,26%
• Indice S&P500 Equal Weight : -1,20%
• Indice Dow Jones : -0,71%
• Indice NYSE : -5,13%
• Indice Russell 3000 : +7,86%
• Indice Russell 2000 : -1,68%
• Indice Russell 1000 : +8,52%
• Indice Nasdaq : +28,71%

MONDIAL

Obligations mondiales
• Univers obligataire : +6,28%
• Sous-secteur gouvernemental : +6,62%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +6,46%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +0,70%
Actions mondiales
• Indice MSCI World (pays avancés) : +3,06%
• Indice MSCI World ESG (pays avancés, avec critères ESG) : +2,99%
• Indice MSCI ACWI (tous pays) : +2,95%
• Indice MSCI ACWI ex-USA (tous pays, excluant les États-Unis) : -4,80%
• Indice CSI 300 (Chine) : +15,18%
• Indice Nikkei 225 (Japon) : -0,59%
• Indice Stoxx 50 (Europe) : -14,59%
• Indice DAX 30 (Allemagne) : -4,55%
• Indice FTSE 100 (UK) : -22,30%
• Indice CAC 40 (France) : -17,87%

AUTRES INDICATEURS

• Dollar américain @ 1,31 CAD (Dollar CAD @ 0,76 USD) : +1,04%
• Indice Bloomberg des matières premières mondiales : -8,71%
• Prix du HUC (exposition au pétrole) : 9,19$
• Once d’or @ 1902 USD : +25,36%
• Indice de volatilité VIX : 27,55 (niveau pré-pandémie entre 12 et 15)

Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Bonne semaine!

Votre équipe