Survol économique de la semaine du 14 au 18 septembre

Publié le

Survol économique

AU CANADA

• Pour la première fois en 6 mois, le Canada a connu la semaine dernière une journée sans le moindre décès relié à la COVID19.
• Cependant, les craintes grandissantes envers un fort retour du coronavirus ont à nouveau refroidi les marchés des deux côtés de la frontière.
• Au Québec, de nouvelles mesures ont été annoncées pour éviter que le virus ne revienne trop en force à la suite d’un relâchement apparent dans plusieurs régions.
• Bref rappel de la puissance d’une courbe exponentielle : En partant d’un seul cas qui infecterait quotidiennement une autre personne, qui à son tour infecterait quotidiennement une autre personne et ainsi de suite, il ne faudrait que 24 jours pour dépasser la population entière du Québec de plus de 8 millions de personnes.
• Le Canada et son principal partenaire économique, les États-Unis, ont évité le prolongement d’un différend commercial alors que les États-Unis ont annoncé la levée de tarifs sur l’aluminium canadien. L’annonce est survenue quelques heures avant que le Canada ne mette en place ses propres mesures de représailles. Soulignons que même les manufacturiers américains étaient contre ces mesures unilatérales de The Donald, craignant une hausse de leurs coûts de production.
• Le taux d’inflation en août s’est arrêté à 0,1% sur une base annuelle, illustrant l’effet déprimant persistent de la COVID19 sur l’économie en général. Les prix des aliments et du logement ont augmenté mais la baisse du prix de l’essence a compensé pour donner un panier de biens globalement presque inchangé.
• Les ventes en gros au pays ont retrouvé leur niveau pré-COVID, aidées par le secteur automobile. Par contre, la croissance des ventes au détail a connu une fin abrupte en juillet, après des mois de mai et juin de forte récupération suite à la réouverture des commerces.
• La firme montréalaise Nuvei, spécialiste des technologies de paiement et dont les actionnaires incluent la Caisse de dépôt et le fonds Novacap, est devenue le plus grand succès de la Bourse de Toronto pour une entreprise technologique qui y fait son entrée. Elle a recueilli plus de 900 millions CAD avec ce premier appel public à l’épargne. Nuvei a affiché le tout premier profit de son histoire, soit 14 millions, au dernier trimestre.
• Les obligations conservent leur avance de plus de 13% de rendement sur les actions au Canada depuis le début de l’année.

AUX ÉTATS-UNIS

• Les nouvelles demandes d’inscription au chômage ont à nouveau déçu les marchés avec un niveau de 860,000 pour la dernière semaine. Bien que ce soit mieux qu’au pire de la crise en mars et avril, nous sommes encore loin du niveau «normal» pré-COVID d’environ 200,000.
• L’indice S&P500 a clos une troisième semaine de suite à la baisse, une première cette année, pour se retrouver à nouveau en-dessous de son sommet de février. Les valeurs technologiques, principales sources de gains ces derniers mois, ont reculé après des mois de hausse qui défiaient parfois toute logique fondamentale.
• La Réserve Fédérale a annoncé son intention de maintenir les taux d’intérêt pratiquement à zéro pour l’avenir prévisible. La Fed s’attend à ce que la reprise économique soit lente et veut ainsi soutenir le marché de l’emploi davantage qu’elle ne veut limiter l’inflation, sa mission habituelle.
• La fin des aides gouvernementales de 600$ USD par semaine à la fin juillet montre déjà ses répercussions alors que les ventes au détail n’ont crû que d’un anémique 0,6% en août.
• Nouvelle application involontaire pour Google : des chercheurs ont découvert que des requêtes plus fréquentes des symptômes reliés à la COVID19 précédaient de quelques semaines une éclosion réelle de nouveaux cas.
• À l’instar de Nuvei au Canada, la firme américaine Snowflake, spécialisée pour sa part dans le cloud computing, est devenue la plus importante entrée en bourse de l’histoire pour une entreprise informatique avec un bond de 110% à son premier jour et une valorisation résultante de 70 milliards USD. La compagnie n’est toujours pas rentable et a affiché des pertes de près de 350 millions USD à sa dernière année financière. Tout va bien.
• Michael Bloomberg, ancien maire de New York et l’un des hommes les plus riches sur la planète, versera 100 millions USD pour aider le candidat démocrate à remporter l’État clef de la Floride. The Donald a aussi annoncé qu’il considérait dépenser 100 millions USD de ses avoirs personnels pour soutenir sa réélection. La démocratie, dit-on.

À L’INTERNATIONAL

• La France a tristement battu son record avec plus de 10,000 nouveaux cas identifiés en une journée, alors que l’Angleterre considère un reconfinement dû aux hausses d’admissions hospitalières inquiétantes ces derniers jours. La Banque d’Angleterre songe par ailleurs à imiter entre autres l’Allemagne, la Suède et le Japon, avec un taux d’intérêt négatif pour favoriser l’investissement et la consommation.
• L’OCDE a revu de façon moins pessimiste mais toujours sombre (-4,5% au lieu de -6,0%) la potentielle contraction économique mondiale pour l’année, précisant cependant qu’il est nécessaire que les gouvernements poursuivent leurs programmes de soutien et s’abstiennent de hausser les impôts trop rapidement.
• À l’approche du dernier trimestre de l’année, les obligations mondiales procurent toujours un rendement supérieur de plus de 6% par rapport aux actions mondiales depuis le début de 2020.

Aperçu des marchés et des performances depuis le début de l’année
(En devises locales et à la fin de la semaine du 14 au 18 septembre 2020)

CANADA

Obligations
• Univers obligataire : +8,31%
• Univers obligataire de long terme : +11,90%
• Sous-secteur gouvernemental : +8,68%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +7,34%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +2,18%
Actions
• Indice TSX : -5,07%
• Sous-secteur TSX Énergie : -51,40%
• Sous-secteur TSX Financières : -14,64%
• Sous-secteur TSX Technologies : +33,71%

MONDIAL

Obligations
• Univers obligataire : +6,43%
• Sous-secteur gouvernemental : +6,88%
• Sous-secteur corporatif Investment Grade : +6,72%
• Sous-secteur corporatif High-Yield (spéculatif) : +1,05%
Actions
• Indice MSCI ACWI (mondial) : +0,31%
• Indice MSCI ACWI excluant les États-Unis: -4,67%
• Indice S&P 500 (États-Unis) : +2,75%
• Indice Dow Jones 30 (États-Unis) : -3,09%
• Indice Russell 3000 (États-Unis) : +2,83%
• Indice Russell 2000 (États-Unis) : -7,89%
• Indice Russell 1000 (États-Unis) : +3,57%
• Indice Nasdaq (États-Unis) : +20,29%
• Indice CSI 300 (Chine) : +15,64%
• Indice Nikkei 225 (Japon) : -1,25%
• Indice Stoxx 50 (Europe) : -12,32%
• Indice DAX 30 (Allemagne) : -1,00%
• Indice FTSE 100 (UK) : -20,36%
• Indice CAC 40 (France) : -16,73%

AUTRES

• Dollar américain @ 1,32 CAD (Dollar CAD @ 0,76 USD) : +1,59%
• Indice Bloomberg des matières premières : -9,46%
• Prix du HUC (exposition au pétrole) : 9,64$
• Once d’or @ 1950 USD : +28,54%
• Indice de volatilité VIX : 26 (niveau pré-pandémie entre 12 et 15)

Pour toute question ou commentaire, n’hésitez pas à nous contacter.

Bonne semaine!

Votre équipe